L'aide juridictionnelle

20/04/2021

Si vos ressources financières sont insuffisantes pour votre procès, vous pouvez bénéficier d'une aide financière de l'État, appelée aide juridictionnelle. Tout ou partie de vos frais de procédure seront alors pris en charge.

La réforme des conditions d'attribution de l'aide juridictionnelle du 1er janvier 2021 vise à simplifier les démarches des demandeurs, à garantir une plus grande équité de traitement des demandes et à raccourcir progressivement le délai de traitement de demandes. 

Ce qui change avec cette réforme

La loi prévoit qu'à partir du 1er janvier 2021 l'aide juridictionnelle peut être accordée en fonction :

  • Du revenu fiscal de référence (RFR) du demandeur ou, dans certains cas particuliers, de ses ressources imposables des six derniers mois ;
  • De l'épargne (patrimoine mobilier) du demandeur et de son patrimoine immobilier (à l'exception de sa résidence principale) ;
  • La composition de son foyer fiscal.


La loi prévoit toutefois des exceptions si la demande concerne :

  • Une procédure qui oppose des personnes qui vivent dans le même foyer fiscal (par exemple procédure de divorce, procédure pénale liée à des violences conjugales) ou en cas de divergence d'intérêt entre elles ;
  • Une personne majeure ou mineure rattachée au foyer fiscal de ses parents ou de ses représentants légaux, si ceux-ci manifestent un défaut d'intérêt vis-à-vis d'elle.


Dans ces deux cas, ne sont pris en compte que les ressources imposables et le patrimoine (épargne et biens immobiliers) du demandeur (et pas ceux de l'ensemble du foyer fiscal). 

Vous trouverez ici : 

> Le formulaire de demande (Cerfa n°15626)

> La notice (Cerfa n°52133)

> La demande d'intervention auprès de l'assureur 

Vous devez ensuite obtenir l'adresse du tribunal où déposer votre dossier. N'hésitez pas à prendre contact avec la Maison de la Justice et du Droit ou au Greffe du tribunal judiciaire. 

Aide juridictionelle ou assurance de protection juridique ? 

Le contrat d'assurance de protection juridique prévaut sur l'aide juridictionnelle. Celle-ci ne prend en charge que les frais non couverts par l'assureur.

Habitation, consommation, automobile : des contrats d'assurance pouvant comporter une protection juridique

Parmi les principaux litiges susceptibles d'être couverts par les contrats d'assurance, on trouve notamment :

  • Les accidents de la circulation : vous-même ou votre enfant mineur êtes poursuivi pour avoir causé un accident de la circulation ayant entraîné des dommages matériels ou corporels à un tiers, ou êtes victime d'un accident de la circulation ;
  • Les accidents de la vie privée : ils concernent tous les accidents de la vie - sauf les accidents de la circulation et ceux survenus à l'occasion d'une activité professionnelle - qui impliquent un tiers, c'est-à-dire causé à un tiers ou par un tiers (un membre de votre famille vivant dans votre foyer n'a pas la qualité de tiers).

D'autres litiges peuvent également être pris en charge si vous avez souscrit une garantie protection juridique particulière auprès de ces assureurs. Par exemple : les litiges à la consommation, les litiges individuels du droit du travail, les litiges liés au logement.

Si vous avez souscrit l'un des contrats d'assurance mentionnés, vous devez contacter votre assureur avant tout dépôt d'une demande d'aide juridictionnelle. La prise en charge des frais nécessaires à la défense de vos intérêts en justice doit d'abord être sollicitée auprès de votre assurance, via le formulaire de « demande d'intervention auprès de l'assureur » disponible dans les bureaux d'aide juridictionnelle ou sur le site internet www.justice.fr à la rubrique « aide juridictionnelle ».

Si votre assureur ne prend pas en charge votre litige, il vous retournera le formulaire de « demande d'intervention auprès de l'assureur » avec l'encadré « attestation de non-prise en charge » rempli. Vous pourrez alors faire une demande d'aide juridictionnelle en y joignant l'attestation retournée par votre assureur.

Litiges ne pouvant être couverts par votre assureur :

Si vous êtes concerné par l'un des cas suivants : divorce, après-divorce, contravention ou délit intentionnel causé par une personne majeure, vous pouvez saisir directement le bureau d'aide juridictionnelle sans contacter votre assureur.

Le barème de l'aide juridictionnelle :

Il faut distinguer plusieurs situations : 

> Si vous êtes seul dans votre foyer fiscal : vous pouvez bénéficier de l'aide juridictionnelle si votre revenu fiscal de référence et la valeur de votre patrimoine mobillier et immobilier ne dépassent pas les plafonds suivants

  • Revenu fiscal de référence : 11 262 €
  • Valeur du patrimoine mobilier : 11 262 €
  • Valeur du patrimoine immobilier : 33 780 €

Si un seul des 3 plafonds est dépassé, vous ne pourrez pas bénéficier de l'aide juridictionnelle.

L'aide sera totale ou partielle en fonction de l'importance de vos revenus et de la composition de votre foyer fiscal :

Revenu fiscal de référence :                                                                                            Prise en charge :
Inférieur ou égal à 11 262 €                                                                                                   100%
Entre 11 263 € et 13 312 €                                                                                                       55%
Entre 13 313 € et 16 890 €                                                                                                      25%


> Votre foyer fiscal est composé de 2  personnes  : vous pouvez bénéficier de l'aide juridictionnelle si votre revenu fiscal de référence et la valeur de votre patrimoine mobilier et immobilier ne dépassent pas les plafonds suivants :

  • Revenu fiscal de référence : 13 289 €
  • Valeur du patrimoine mobilier : 13 289 €
  • Valeur du patrimoine immobilier : 39 860 €

Si un seul des 3 plafonds est dépassé, vous ne pourrez pas bénéficier de l'aide juridictionnelle.

L'aide sera totale ou partielle en fonction de l'importance de vos revenus et de la composition de votre foyer fiscal :

Revenu fiscal de référence :                                                                                            Prise en charge :
Inférieur ou égal à 13 289 €                                                                                                   100%
Entre 13 290 € et 15 339 €                                                                                                      55%
Entre 15 340 € et 18 917 €                                                                                                       25%

Si vous n'avez pas de revenu fiscal de référence, le plafond pris en compte correspond au double de vos revenus imposables des 6 derniers mois, après déduction d'un abattement de 10 %.

> Votre foyer fiscal est composé de 3 personnes : vous pouvez bénéficier de l'aide juridictionnelle si votre revenu fiscal de référence et la valeur de votre patrimoine mobilier et immobilier ne dépassent pas les plafonds suivants :

  • Revenu fiscal de référence : 15 316 €
  • Valeur du patrimoine mobilier : 15 316 €
  • Valeur du patrimoine immobilier : 45 940 €

Si un seul des 3 plafonds est dépassé, vous ne pourrez pas bénéficier de l'aide juridictionnelle.

L'aide sera totale ou partielle en fonction de l'importance de vos revenus et de la composition de votre foyer fiscal :

Revenu fiscal de référence :                                                                                                Prise en charge :
Inférieur ou égal à 15 316 €                                                                                                        100%
Entre 15316 € et 17 366 €                                                                                                            55%
Entre 17 367 € et 20 944 €                                                                                                           25%

Si vous n'avez pas de revenu fiscal de référence, le plafond pris en compte correspond au double de vos revenus imposables des 6 derniers mois, après déduction d'un abattement de 10 %.

> Votre foyer fiscal est composé de 4 personnes : Vous pouvez bénéficier de l'aide juridictionnelle si votre revenu fiscal de référence et la valeur de votre patrimoine mobilier et immobilier ne dépassent pas les plafonds suivants :

  • Revenu fiscal de référence : 16 596 €
  • Valeur du patrimoine mobilier : 16 596 €
  • Valeur du patrimoine immobilier : 49 781 €

Si un seul des 3 plafonds est dépassé, vous ne pourrez pas bénéficier de l'aide juridictionnelle. 

L'aide sera totale ou partielle en fonction de l'importance de vos revenus et de la composition de votre foyer fiscal :

Revenu fiscal de référence :                                                                                               Prise en charge :
Inférieur ou égal à 16 596 €                                                                                                       100%
Entre 16 597 € et 18 646 €                                                                                                          55%
Entre 18 647 € et 22 224 €                                                                                                           25%

Si vous n'avez pas de revenu fiscal de référence, le plafond pris en compte correspond au double de vos revenus imposables des 6 derniers mois, après déduction d'un abattement de 10 %.